L’AD/Workbench, et le 21eme siècle

En Juin 2000, un nouveau congrès est organisé à Séville.

Le thème principal du congrès est le lancement du Developper Workbench, nouvelle station de travail PACBASE écrite en Java.

Belle preuve de l’intégration, sauf que IBM est en train de faire évoluer ses outils de développements vers ECLIPSE en abandonnant la famille VisulaAge.

Le Developper  Workbench mettra du temps à être opérationnel, dommage car son interface est assez convivial.

Voilà ce que disait en introduction du Congrès le Directeur de Groupama et ancien CGI, Didier Roques, devenu le président du GUEPARD

«Chers congressistes,
Ce congrès de Séville est une nouvelle occasion de nous retrouver autour du produit avec lequel nous avons construit tout ou partie de nos Systèmes Informatisés.
Avec sa gamme VisualAge, et en particulier avec la synergie mise en œuvre par le binôme VisualAge Java et VisualAge PACBASE, IBM nous permet d’appréhender sereinement les années à venir.
La nouvelle version de VisualAge PACBASE, annoncée avec ce congrès, nous permettra de pérenniser encore un peu plus notre existant, tout en nous permettant de prendre
en compte aisément les nouvelles architectures Client/Serveur, et les technologies qui les accompagnent.
Cette nouvelle version nous permettra également d’intégrer plus aisément dans nos équipes, les jeunes collaborateurs plus habitués aux standards que sont devenues les interfaces graphiques.
L’Association du Guépard soutient la stratégie d’IBM et souhaite continuer à apporter aux équipes du Laboratoire VisualAge PACBASE l’éclairage de l’expérience de ses adhérents.
Bon congrès à tous,»

Didier Roques, Président de l’Association du Guépard ( Juin 2000)

Web Application Models
Profitant des travaux de VAGT, le laboratoire va développer un complément à l’offre eBusiness de PACBASE baptisée Web Application Models
Les développeurs peuvent sélectionner un modèle parmi ceux qui leur sont proposés, spécifient les données auxquelles l’application doit accéder, génèrent puis testent de façon indépendante leurs composants J2EE.
IEnsuite, à l’aide d’outils complémentaires, ils assemblent ces différents composants dans une application J2EE complète, prête pour le déploiement.

Le Developer Workbench

En 2003,voici ce qu’indiquait le marketing du Laboratoire  :

Administrator & Developer Workbench deviennent la nouvelle station de travail de  PACBASE.
Elle constitue donc la partie cliente de PACBASE et utilise des techniques pour sa communication avec une Base de Développement et la Base Administration.

Chaque module AD Workbench se présente tout d’abord par un browser dont chacun des onglets correspond à un type d’entité géré par le module.

La station va donc gérer l’Administration de la base, et cela de façon obligatoire.

Pour le développement d’application, les utilisateurs PACBASE pourront alternativement l’utiliser avec le terminal passif ou Pacbench et Pacdesign.

Le Developer Workbench Version 3.5 offre plus particulièrement le partage des informations entre un environnement local et le référentiel.

De façon plus complète et plus homogène que Pacbench/Pacdesign.

Mais, l’habitude du terminal passif est bien ancrée chez les utilisateurs.

La mayonnaise va avoir du mal à prendre, car outre la difficulté pour les développeurs d’applications traditionnelles et de PACBASE d’appréhender la gestion de ce qui est présent sur la station et sur ce qui se trouve sur le Référentiel, les performances du produit vont mettre du temps à être à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre.

Aujourd’hui, le Developper Workbench fonctionne, mais comme PACBASE, il ne subira plus de nouvelles améliorations.

Plus de détail en lisant ici l’AD/Workbench